Sélectionner une page
2021 - 2022

Bilan 2021 et objectifs 2022

Nous sommes fin décembre, l’année 2021 touche à sa fin. Il est donc temps de se poser et prendre le temps de dresser le bilan de l’année écoulée. Dans cet article, je vais d’abord te faire le bilan de mon année d’un point de vue personnel, puis je ferai le point sur mes déchets générés en 2021.

2021, une année riche en changement pour So’ Zéro Déchet

Après une année 2020, on ne va pas se mentir, pourrie, 2021 m’a offert de nombreuses opportunités.

En début d’année, j’ai pris la décision de professionnaliser mon compte Instagram So’ Zéro Déchet.

J’ai commencé l’année par diverses formations : Fusion avec Alexia, Booste ta bulle avec Jade, ainsi que des formations plus techniques sur Instagram, la comptabilité ou encore la création de site web.

Côté Instagram, dès avril 2021, je me suis dotée d’une nouvelle identité visuelle, que j’ai pu compléter avec mes magnifiques petites « feufeuilles » comme je les appelle, réalisée par la talentueuse Jade.

Parallèlement à cela, il m’a fallu quelques mois pour mettre en application le contenu des formations suivies avant de m’attaquer au gros morceau : mon site web.

Je l’ai ouvert début août. Il sert de vitrine à mes offres d’accompagnement zéro déchet pour particuliers. Dans la foulée, j’ai également ouvert mon blog, sur lequel je partage chaque semaine un article en lien avec l’écologie et/ou le zéro déchet.

Parallèlement, j’ai lancé la So’ Zéro Letter, où chaque semaine j’ai distillé des astuces zéro déchet, des idées de repas végétariens et de saison et une recette, en plus d’une sélection d’ouvrages, articles, reportages en lien avec l’écologie et le zéro déchet.

Dernièrement, j’ai mis en pause cette Newsletter pour la repenser et je peux donc t’annoncer que la So’ Zéro Letter revient dès janvier avec un nouveau format. Si tu souhaites la recevoir dans ta boîte mail, c’est par ici que ça se passe.

2021, une année riche en rencontres et en partenariats

Cette année, malgré la pandémie, j’ai aussi eu l’occasion de rencontrer en chair et en os plusieurs d’entre vous et plusieurs autres acteurs du monde de demain.

Dans le cadre de la professionnalisation de So’ Zéro Déchet et de mon activité d’accompagnement zéro déchet pour particuliers, je me suis entourée de plusieurs partenaires qui m’ont eux-mêmes accompagnés d’une manière ou d’une autre lors de ma propre transition zéro déchet, il y a de ça quelques années. Je suis également devenue partenaire de différents projets, comme Convergence, je t’explique tout ici.

J’ai également rencontré Laure de Locircus, lors du pique-nique organisé avec les utilisateurs de la plateforme.

J’ai rencontré Gabriel, du projet Convergence, pour parler de nos convictions écologiques et du projet auquel il participe avec plusieurs autres étudiants de Master de l’UNIL.

J’ai aussi rencontré certain.e.s d’entre vous, lors du pique-nique zéro déchet que j’ai organisé cet automne.

Parlons peu, parlons déchets

2021, niveau production de déchets, a encore été perturbée par la pandémie. En effet, par souci de facilité, mon ménage a souvent fait l’impasse sur nos principes zéro déchet et la poubelle s’est donc remplie plus rapidement qu’habituellement.

Cependant, je peux affirmer que mon ménage n’a produit que peu de déchets incinérables en comparaison avec la moyenne de mon canton de domicile.

Ma commune n’utilise pas les sacs poubelles taxés, comme la presque majorité des communes vaudoises. A la place, depuis janvier 2020, nous disposons d’une taxation au poids, grâce à des moloks qui pèsent nos poubelles et débitent le montant (correspondant au poids) de notre « carte poubelle ». Ainsi, la commune applique le principe du pollueur-payeur et ce système permet aux habitant.e.s de mieux se rendre compte de la quantité de déchets jetés chaque année.

Nos déchets incinérables

Mon ménage est composé de mon ami (peu sensible au zéro déchet et à l’écologie), notre chat Marvel (chat vivant exclusivement en intérieur) et moi-même. J’ai volontairement inclus le chat dans les membres du foyer puisqu’à lui seul, il produit énormément de déchets finissant à la poubelle (litière, excréments, emballages de nourriture, etc.)

En 2021, à nous 3, nous avons produit 220 kilos de poubelles incinérables. A titre de comparaison, un habitant de la ville de Lausanne produit en moyenne 450 kilos de déchets incinérables par année. Sans compter Marvel, notre production de déchets incinérables et donc de 110 kilos par personne pour mon foyer.

Ce chiffre est en légère baisse par rapport à 2020, où nous avions produit 230 kilos de déchets incinérables.

Ces chiffres ne comprennent pas les recyclables : PET, aluminium, carton, verre, etc. Le compost est collecté à part. Tous les 3 à 4 mois, nous avons accès à une déchetterie mobile pour éliminer les gros déchets.

Je n’ai pas de chiffres précis pour ces données (recyclables, compost et gros déchets). Je peux affirmer que nous n’avons presque aucune bouteille PET à recycler. Nous recyclons beaucoup de papiers / cartons ne pouvant être réutilisés pour des envois postaux. Nous recyclons principalement du verre et de l’alu. Quant aux gros déchets, nous n’avons que peu d’objets encombrant à jeter, mais là encore, difficile à quantifier.

Objectifs 2022

Je vais dresser ici en vrac quelques objectifs et défis que je me suis fixés pour 2022. On se retrouve donc en décembre l’année prochaine pour faire le point.

  • Passer sous le seuil des 200 kilos annuels de déchets incinérables
  • Quantifier les déchets dits recyclables de mon ménage
  • Continuer encore et toujours à réduire mes déchets restants
  • Me déplacer toujours plus à vélo et à pied
  • Continuer de développer mon activité d’accompagnement zéro déchet pour particuliers
  • Me lancer plus sérieusement dans la création de contenu vidéo
  • Prendre plus de temps pour moi, pour ma santé physique et mentale

J’espère que cet article t’a plu et que tu as aussi pris le temps de faire ton bilan de l’année 2021. As-tu des objectifs pour 2022 ?

Tu souhaites découvrir d’autres articles sur le zéro déchet ? Visite mes autres articles ou rends-toi sur Instagram.

Si tu souhaites être accompagné.e dans ta démarche de réduction des déchets, je peux t’aider.